Parodontologie et parodonte

La parodontologie est une spécialisation en dentisterie concernant le parodonte, c’est-à-dire tous les tissus autour de la dent (l’os, la gencive…). Elle regroupe tous les soins ou traitements (détartrages, surfaçages, chirurgies parodontales, greffes gingivales) qui concerne le parodonte.

Le parodonte

Il s’agit de tous les tissus autour de la dent qui la maintienne dans votre bouche : la gencive, le ligament parodontal et l’os alvéolaire.

gencive

C’est la partie la plus visible du parodonte. La gencive est une fibro-muqueuse qui recouvre l’os alvéolaire. Lorsqu’elle est saine, elle est rose, ferme, avec un aspect de peau d’orange, elle ne doit pas être gonflée (à cause de l’œdème) ni saigner.
On distingue 2 parties : la gencive kératinisée
La partie de la gencive qui est bien rose sur la photo. La gencive kératinisée est plus résistante que la muqueuse, elle ne risque pas d’être blessée lors du brossage si il est bien réalisé (voir hygiène bucco-dentaire). Il est donc important d’avoir un quantité de gencive kératinisée suffisante pour prévenir l’apparition de certaines maladies parodontales.
et la muqueuse alvéolaire
Il s’agit de la partie avec une couleur plus foncée presque violette. Elle est très fine, presque transparente et donc beaucoup moins résistante que la gencive attachée.

Le ligament parodontal

ligament-parodontalIl est constitué de tout un réseau de fibres orientées, groupées en faisceaux, qui sont ancrées dans la racine de la dent (dans le cément) et assurent la fixation de la dent à l’os alvéolaire, ce qui sert de suspension à la dent. Il permet de  supporter les forces auxquelles les dents sont soumises pendant la mastication.
Le ligament parodontal est fortement innervé et vascularisé, il joue donc un rôle essentiel dans le développement de l’os alvéolaire.

 

L’os alvéolaire

C’est l’os qui entoure et soutient la dent. Il est constitué par de l’os très dense : parois interne et externe, bordant un os spongieux avec plus de cellules et beaucoup moins compact.
L’os alvéolaire naît, vit et meurt avec la dent. Lorsque la dent disparaît il ne reste plus que l’os basal qui est l’os de la mâchoire maxillaire (en haut) ou mandibulaire (en bas) beaucoup plus pauvre en cellule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Pinterest
Contact us
Hide Buttons