Quelles peuvent être les causes des douleurs aux gencives ?

D’une façon générale, les douleurs aux gencives sont causées par des maladies gingivales (gingivite, parodontite) ou des troubles occasionnels (blessures, ulcères). 

L’affection bactérienne en cause principale

La plaque dentaire n’est donc pas uniquement responsable des caries. Pour une hygiène bucco-dentaire impeccable, il est préférable de prévenir en se brossant les dents régulièrement et se débarrasser de cette plaque qui s’accumule rapidement.

Ces bactéries sont responsables de:

  • La destruction de l’os maxillaire (parodontite) entraînant une mobilité des dents
  • Une inflammation : les gencives sont irritées et sensibles au toucher
  • Un gonflement : des poches « parodontales » se forment sous la gencive et augmentent en volume. Ces poches deviennent plus profondes lorsque les bactéries et le tartre s’infiltrent et se forment.

D’autres problèmes peuvent s’ajouter :

  • Une blessure : l’aphte et l’ulcère,
  • Une prothèse : une prothèse peut être mal ajustée surtout lorsqu’elle doit être portée de façon permanente. Il faut vérifier également qu’il n’y ait pas de fragment de nourriture coincé sous la prothèse.

Les conséquences des douleurs gingivales

Plus de 50% des adultes souffrent des gencives, mais généralement, ils ne s’en aperçoivent qu’aux premières douleurs. Or, les douleurs sont déjà les signes d’une maladie avancée. Autrement dit, les bactéries ont proliféré et les soins attendus n’ont pas été effectués. Les saignements au niveau des gencives sont pourtant des signes précurseurs à ne pas prendre à la légère.

Des douleurs aux gencives peuvent nuire à la qualité de vie. Les problèmes de gencive peuvent avoir un effet sur les sensations en bouche. Les douleurs peuvent vite devenir insupportables et gênantes. Le plus souvent, elles s’accompagnent de divers symptômes qui peuvent impacter la vie sociale du patient. En effet dans la plupart des cas, des douleurs aux gencives s’accompagnent d’une affection bactériologique et donc d’une mauvaise haleine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *