Éviter les caries simplement

Les caries sont des maladies infectieuses des dents qui entraînent leur destruction progressive, parfois jusqu’à atteindre le « nerf » et provoquer ce que l’on a coutume d’appeler une « rage de dent ».

Les causes des caries

Les caries peuvent apparaître avec de nombreux facteurs, en effet, une carie est le résultat d’une infection dentaire causée par des bactéries qui sont présentes en grand nombre dans la bouche.

Il y a 3 causes qui participent au développement d’une carie notamment l’état général de la personne (âge et sexe), la présence de bactéries (et donc la qualité et la régularité du brossage) et le régime alimentaire de la personne.

En effet, une carie peut facilement se développer si le patient a un régime alimentaire riche en glucides (ou sucres) et en aliments collants et mous qui resteront plus longtemps en bouche.

Éviter d’avoir des caries

Il y a 3 façons très simple d’éviter d’avoir des caries.

La première est fondamentale : il faut avoir une bonne hygiène dentaire, c’est-à-dire se brosser correctement les dents deux fois par jour avec une brosse à dent souple afin d’éviter de blesser les gencives, en brossant toujours de la gencive vers la dent (pour évacuer les bactéries plutôt que de les enfouir sous la gencive). Une brosse à dent électrique peut être utilisée sur les dents en elle-mêmes, mais avec précaution pour éviter de blesser la gencive ou de pousser des bactéries en-dessous. L’utilisation du fil dentaire et/ou des brossettes interdentaires est indispensable : sans cela, les côtés des dents ne sont pas nettoyés.

Il est également conseillé d’utiliser un dentifrice riche en fluor qui va renforcer les dents et prévenir l’apparition de caries (mais la plus grande partie de l’efficacité du brossage vient du brossage en lui-même, pas du dentifrice).

Des bains de bouche peuvent être utilisés en complément du brossage ; le tabac, quant à lui, favorise l’apparition de bactéries dans la bouche et donc un mauvais état bucco-dentaire.

Pour empêcher l’apparition de caries il faut aussi limiter le sucre qui attaque les dents et les fragilise, et plus particulièrement éviter le grignotage (y compris les boissons sucrées en-dehors des heures de repas) : lors d’un repas le milieu buccal devient plus acide, après celui-ci la salive va alors petit à petit compenser cette acidité jusqu’au retour à la normale. Le grignotage revient à renouveler cette attaque acide sans jamais laisser le temps à la salive de diminuer l’acidité, et mène alors au développement de caries qui pourront en plus se nourrir des sucres apportés par ce grignotage.

Pour être certain de détecter et éliminer si besoin toute carie naissante (la plupart du temps non-douloureuse) avant que celle-ci ne s’étende, il est conseillé de consulter son dentiste au moins 1 fois par an, dans l’idéal tous les 6 mois. Si le dentiste détecte une carie naissante il pourra la traiter avant que la douleur n’apparaisse, sans avoir à dévitaliser la dent.

Que faire si on a une carie ?

 Il faut consulter un dentiste rapidement.

En cas de douleur aigüe, il est possible de consulter un dentiste en urgence afin de vous soulager ; dans la plupart des cas, des contrôles réguliers permettent d’éviter ce genre de situation.

La prise de paracetamol (doliprane) est possible, demandez avis à votre médecin. Ne prenez jamais d’antibiotiques ou d’anti-inflammatoires sans avis de votre dentiste ou médecin : dans certains cas, cela pourrait faire flamber l’infection et augmenter la douleur.

Comment le dentiste soigne-t-il une carie ?

Le traitement mis en place par le dentiste dépend du stade de la carie :

La première étape consiste toujours à retirer le tissu carieux et nettoyer la zone, la technique variant selon la profondeur de l’atteinte.

Ensuite une restauration de la partie de la dent ayant été retirée est envisagée, elle va dépendre de la taille de l’ atteinte, d’une légère restauration en résine/amalgame à une couronne dans les cas les plus étendus.

Quand la carie a été négligée et évolue depuis trop longtemps, il est parfois nécessaire de retirer la dent car sa structure n’est plus suffisamment solide pour servir de support à une restauration ou à une prothèse.

Même une carie sur une dent de lait chez l’enfant doit être soignée, afin d’éviter les douleurs, les risques d’infections dans la bouche et les autres parties du corps et les risques pour les germes des dents définitives. De plus, il est important de noter qu’un enfant avec des caries développe une flore buccale pathogène qui sera plus favorable à l’apparition de caries sur ses dents définitives quand le temps sera venu et qu’elles viendront se placer sur l’arcade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *