Comment soigner les problèmes de gencives ?

Si vous souffrez des gencives, qu’elles vous semblent rouges, irritées, gonflées ou qu’elles saignent lors du brossage, vous souffrez probablement d’une gingivite (inflammation de la gencive) ou d’une parodontite (inflammation du parodonte : la gencive et son os sous-jacent).

 Parodontite ou gingivite ?

La gingivite est une inflammation de la gencive uniquement : celle-ci est rouge, gonflée, sensible et peut saigner au brossage. C’est une maladie réversible : après avoir été soignée, la gencive dégonflera et reprendra sa position normale. Mais si elle n’est pas prise en charge, elle pourra évoluer en parodontite.

La parodontite est une inflammation de la gencive mais aussi de l’os qu’elle recouvre, qui disparaît peu à peu : c’est ce que certains appellent familièrement le “déchaussement” des dents. Les conséquences de la parodontite sont irréversibles : l’os perdu ne pourra pas être récupéré, et après traitement la gencive viendra se plaquer sur l’os résiduel. Avec cette perte d’os, on constate parfois des pertes dentaires, des mobilités, l’apparition d’espaces disgracieux entre les dents…

La prévention est donc un point capital dans le cadre de ces pathologies.

À quoi sont dus les problèmes de gencives ?

Le cas le plus courant est celui où l’inflammation est due à la présence de plaque dentaire ou de tartre. Cependant il existe de nombreux facteurs de risque, c’est pourquoi on parle d’une maladie multifactorielles : tabac, cannabis, alcool, stress ou diabète (liste non exhaustive) sont autant de facteurs pouvant favoriser l’apparition de cette maladie. Il est important de noter que si ces facteurs généraux peuvent avoir un impact sur le parodonte, l’inverse est vrai également comme cela a été récemment prouvé concernant le diabète (un diabète non équilibré favorise l’apparition de maladies parodontales, la présence d’une maladie parodontale active déséquilibre le diabète).

Une gingivite peut aussi être liée à la prise de certains médicaments ou à un dérèglement hormonal lié à une grossesse : il ne s’agit donc pas seulement d’une banale « inflammation » ou d’un « déchaussement des dents », mais d’un problème de santé qui doit être pris en charge sérieusement pour éviter des répercussions plus délétères encore du point de vue de la santé globale.

Alors quelles sont les solutions ?

L’attitude la plus efficace est préventive : une bonne hygiène dentaire et des contrôles réguliers chez votre chirurgien dentiste, avec si possible une élimination des facteurs de risque importants (ex: le tabac).

Dans tous les cas, la solution passe obligatoirement par l’hygiène buccale [mettre un lien vers l’article “Comment prendre soin de ses dents au quotidien”] : sans une hygiène dentaire sérieuse et régulière, aucun traitement ne pourra être efficace. A l’inverse, l’amélioration d’une hygiène défectueuse peut à elle seule changer drastiquement le contexte et l’évolution de la maladie.

Le protocole de soin proposé dépend du stade plus ou moins avancé de la gingivite/parodontite, mais consiste globalement en la diminution de la charge bactérienne et de l’élimination des dépôts de plaque/tarte et du tissu inflammatoire à l’aide :

– de l’hygiène dentaire

– d’un détartrage/polissage superficiel

– de surfaçages consistant à éliminer le tartre et les bactéries en position sous gingivale à l’aide d’instruments adaptés, sous anesthésie locale

– d’interventions chirurgicales à lambeaux : sous anesthésie locale, la gencive est soulevée  afin de pouvoir visualiser convenablement les tissus inflammatoires et les éliminer

– des greffes peuvent être possibles selon les cas. Ce sont des greffes de gencive en cas de récessions de la gencive (racine qui se dénude peu à peu à cause d’une rétractation de la gencive) ou des greffes osseuses lorsque la parodontite est avancée

Dans tous les cas et quels que soient les actes effectués, aucun résultat ne sera possible ou stable dans le temps sans le maintien d’une hygiène buccale rigoureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *