Les différentes lignes de sourire

Comme il en est de l’angle d’inclinaison des commissures des yeux ou de l’attachement ou du détachement des lobes des oreilles, le sourire présente aussi des caractéristiques uniques à chaque individu. En effet chaque personne a un sourire différent. Aussi, le niveau où se situe la lèvre supérieure par rapport aux dents et à la gencive au moment de sourire est différent d’une personne à une autre. C’est ce que l’on appelle la « ligne de sourire ».

Les lignes de sourire

  • Ligne de sourire basse : si en souriant, les lèvres supérieures se trouvent vers la moitié de la hauteur de la dent, on peut considérer la ligne de sourire comme étant basse. Cette caractéristique se présente généralement sur 20 % de la population.
  • Ligne de sourire moyenne : Lorsque la lèvre supérieure se situe au niveau de la base des dents sans découvrir les gencives, mais révélant quand même les dents dans leur totalité. Le nombre de personnes affichant se sourire est de l’ordre de 70 % de la population.
  • Ligne de sourire haute : dans ce cas-là, la totalité des dents ainsi que la gencive de l’individu sont exposées lorsqu’ils sourient. 10 % de la population présente une ligne de sourire haute.

Les inconvénients des lignes de sourire moyennes et hautes

Les lignes de sourire moyennes et hautes sont souvent plus difficiles à traiter par rapport aux lignes de sourire basses, car une plus grande partie des dents ou de la gencive sont exposées. Aussi, un grand nombre de personnes ayant ces lignes de sourire seront plus enclines à se soucier de l’hygiène et de l’esthétique de leur gencive. Chez les fumeurs, la gencive a tendance à noircir avec le temps et les personnes à ligne de sourire haute peuvent développer un complexe quant à la couleur de leur gencive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *